Quoi de mieux pour introduire le premier site web français dĂ©diĂ© au Project Ara que de dĂ©finir ce qu’est le Project Ara ?

20

Le Project Ara est un projet de Google visant Ă  crĂ©er la première plate-forme libre de crĂ©ation de tĂ©lĂ©phones modulaires. Pour simplifier, ils veulent commercialiser des tĂ©lĂ©phones, ou plus prĂ©cisĂ©ment, des sortes de bases de tĂ©lĂ©phone, oĂą n’importe quel utilisateur pourra y ajouter des modules qu’il aura crĂ©Ă©s ou achetĂ©s. Ainsi, l’utilisateur crĂ©era son smartphone, personnalisĂ© Ă  ses besoins, ses envies, et ses propres goĂ»ts esthĂ©tiques et fonctionnels. Par exemple, vous pourrez, au grĂ© de vos envies, avoir un smartphone avec un grand Ă©cran, une mĂ©moire Ă©norme et un système audio excellent pour pouvoir regarder vos films prĂ©fĂ©rĂ©s, branchĂ© au secteur, dans le train et, cinq minutes plus tard, avoir un tĂ©lĂ©phone connectĂ© Ă  internet et au rĂ©seau tĂ©lĂ©phonique, Ă©quipĂ© d’un haut-parleur et d’une camĂ©ra frontale pour pouvoir faire une visioconfĂ©rence avec votre ami(e) et lui confirmer votre arrivĂ©. Par exemple.

18

Lors de la confĂ©rence dĂ©veloppeur du 15 avril 2014, Google a prĂ©sentĂ© le Project Ara en commençant par poser cette question : Pouvons-nous faire un tĂ©lĂ©phone modulaire plus humain et plus unique comme nous ? Ils ont expliquĂ© ensuite, que le Project Ara Ă©tait conçu pour 6 milliards d’humains. Comment ? En se basant sur quatre piliers fondamentaux : l’art, la conception, la technologie et la personnalitĂ©. Ils ont expliquĂ© qu’ils avaient repensĂ© l’architecture physique du tĂ©lĂ©phone pour crĂ©er Project Ara. En fait, Project Ara, n’est pas un produit mais un système, et ce système est fait pour ĂŞtre intemporel grâce Ă  la personnalisation. Personnalisation qui se veut très facile et accessible Ă  tous : grâce Ă  la simplicitĂ© d’utilisation, la modularitĂ© devient magique.

 

Une modularité, oui ! Mais pour quel prix ?

Google a aussi communiqué sur les prix : comptez uniquement 50$ pour la base du plus petit smartphone Ara.

 

Pour conclure, je vous invite Ă  lire nos prochains articles pour davantage d’informations sur le Project Ara.